De l’huile !

Après plusieurs semaines d’utilisation, il fallait absolument que je revienne vous parler de mes achats réalisés sur le site iHerb, et notamment de mes deux huiles végétales achetées suite au visionnage de l’une des vidéos de Lexie Blush : l’huile de coco et l’huile de ricin.
La première : l’huile de coco


Elle se présente sous forme solide, dans son gros pot. Au départ, je ne l’utilisais que pour le démaquillage des yeux mais maintenant elle me sert pour l’ensemble du visage : je balade mes doigts (propres !) à l’intérieur du pot pour récupérer un peu de matière et je viens l’étaler délicatement sur mes paupières pour dissoudre les fards et autres traces de crayon ou de liner. Je masse bien mes cils, tout en douceur.

C’est un vrai moment de plaisir, tant l’odeur et la texture sont agréables… Quand je sens que les cosmétiques ont rendu les armes (et que j’ai des yeux de panda), je prends deux carrés démaquillants lavables que j’imbibe d’eau tiède – voire chaude – et je les passe tranquillement sur mes paupières pour retirer l’excédent d’huile et retrouver des yeux tout propres ! Ensuite, je m’attaque à mon visage en procédant de la même manière et en massant tout mon visage avec l’huile de coco avant de la retirer avec un autre carré de coton humidifié.

Résultat : ma peau est totalement démaquillée, délicatement parfumée et elle est recouverte d’un léger film « gras » qui ne me dérange absolument pas et qui me permet parfois de me passer d’un hydratant avant de me coucher (pour info, j’ai la peau mixte à tendance grasse).
Sinon, rien à voir, mais j’ai lu récemment que Jessica Alba recommandait de s’enduire le ventre d’huile de coco pour éviter l’apparition des vergetures chez la femme enceinte. Comme j’ai bientôt terminé mon flacon d’huile Bi-Oil, je crois que je vais me lancer… et je vous dirai si ça marche ou pas ! 😉
La seconde : l’huile de ricin

Elle est également appelée « Castor oil » comme indiqué sur le flacon (cette dénomination me fait bien rire car j’imagine un petit castor qu’on aurait « pressé » pour en récupérer de l’huile… alors que pas du tout, il s’agit bien d’une huile végétale, tout comme l’huile de coco).

Sa consistance est très différente de l’huile de coco : elle est liquide mais assez épaisse et visqueuse et il faut légèrement presser sur le flacon pour la faire sortir.

C’est une huile assez riche et aux vertus fortifiantes que j’utilise de trois manières :
  1. Tout d’abord, je l’applique le soir sur mes cils et mes sourcils, à l’aide d’un pinceau brosse à sourcils : je verse une petite quantité de produit sur le dos de ma main et je fais rouler le goupillon dedans, afin de l’imbiber de produit, puis je la mets directement sur mes cils puis mes sourcils, comme si j’appliquais du mascara.
  2. Ensuite, quand je sais que je vais devoir me laver les cheveux le lendemain matin, je verse une noisette de produit dans le creux de ma main, je la « chauffe » dans mes deux mains et je l’applique sur la pointe de mes cheveux puis je me masse le cuir chevelu du bout des doigts. Et je termine en me démêlant les cheveux à l’aide de mon peigne en bambou !
  3. Enfin, de temps en temps, le soir, juste avant de me coucher, j’en prélève une petite quantité que je masse longuement sur mes cuticules afin de bien la faire pénétrer.

Et vous, vous utilisez des huiles végétales dans vos gestes beauté ?

Publicités

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s