Mon bébé est-il un BABI ?

A. est un petit garçon très éveillé, voire même parfois trop éveillé. Il n’a pas encore 4 mois et pourtant il est déjà en demande perpétuelle de stimulations de toutes parts. Il a toujours les yeux grands ouverts et regarde attentivement son environnement, en recherche de nouveauté. Il aime se regarder dans les miroirs, il adore les photos et il est irrésistiblement attiré par l’écran de télévision (alors qu’on fait tout pour éviter qu’il ne se trouve devant). Quand on est en voiture, il regarde défiler le paysage et il est fasciné par les rayons des supermarchés dans lesquels je fais mes courses.

Il ne supporte pas de rester plus de 5-10 minutes au même endroit et il est très difficile de le laisser seul, que ce soit sur son Doomoo ou sur son tapis d’éveil : il a sans cesse besoin d’une présence active auprès de lui. Mes journées sont donc bien remplies et il m’arrive fréquemment d’avoir à peine le temps de prendre mon petit-déjeuner et de me laver avant que mon conjoint ne rentre manger le midi…

C’est un bébé très gentil et agréable, qui gazouille et communique avec les autres, même quand il ne les connaît pas (on me dit d’ailleurs souvent qu’il est aimable et pas du tout sauvage). Il fait des sourires et des « areuh » à tout va et il peut tenir un échange conversationnel pendant plusieurs minutes sans se lasser. Mais c’est aussi un bébé qui se manifeste vivement dès que quelque chose ne lui convient pas et qui se met parfois dans un état de colère intense sans que l’on sache réellement pourquoi.

babi

C’est un petit garçon très agité, qui dort très peu et a le sommeil hyper léger : il sursaute au moindre bruit et un rien le réveille. Il a souvent peur lorsque quelqu’un s’approche de lui alors qu’il ne l’a pas entendu arriver. Il n’a réussi à dormir sur le dos qu’à partir d’un mois et demi et notamment grâce à ses séances d’ostéopathie ; jusqu’alors, il s’endormait souvent d’épuisement sur nous, que ce soit au sein sur moi ou au porte-bébé sur son papa. Il a réussi à faire ses nuits grâce à l’emmaillotage mais cela n’a pas duré car il a rapidement commencé à se débattre et à pleurer dès que j’essayais de l’emmitoufler.

Son développement psychomoteur est très bon : il tient bien sa tête quand on le tire vers l’avant par les mains et il la garde soulevée lorsqu’on le pose sur le ventre (mais il n’aime pas ça). Par contre, il ne supporte pas la position assise : il est très souvent en extension, se redresse dès qu’il le peut et se tient sur ses jambes depuis plusieurs semaines déjà. Il ne supporte pas les câlins et n’aime pas être pris à bras en face à face ; il faut le tenir dos à nous pour qu’il puisse voir ce qu’il se passe autour de lui, et il faut marcher car il déteste être à l’arrêt. C’est pareil lorsqu’on est en voiture : il s’endort rarement dans son siège auto et il hurle dès qu’on s’arrête à un feu ou à un passage piéton, ce qui nous amène à adopter diverses stratégies (détours, ralentissements anticipés pour éviter un arrêt, etc.).

Même lorsqu’il est au sein, il garde souvent les yeux grands ouverts et il s’arrête de téter dès qu’il entend un bruit ou que quelque chose le perturbe. Il boit vite et goulûment (certaines tétées durent à peine 10 minutes, montre en main) et il hurle quand le lait ne coule pas assez vite à son goût, notamment en fin de tétée, ce qui m’oblige à alterner 5-6 fois entre les deux seins pour éviter l’incident diplomatique. La plupart du temps, c’est moi qui finis par mettre fin à la tétée car il s’énerve tellement qu’il se met à régurgiter et ce n’est pas la meilleure chose pour l’aider à digérer (d’autant plus que la pédiatre lui a diagnostiqué un RGO la semaine dernière). Il réclame très souvent le sein et boit encore toutes les 2 heures environ, quand ce n’est pas moins, ce qui est réellement épuisant. On a essayé de lui donner des biberons, afin de me soulager un peu et me permettre de souffler, mais il les refuse systématiquement – même quand il s’agit de mon lait que j’ai préalablement tiré – et il se met à pleurer à chaudes larmes jusqu’à ce que je le mettre finalement au sein.

Il est tout le temps dans l’action, il se tortille sans arrêt et ne s’arrête pratiquement jamais de bouger ses 4 membres (réussir à prendre une photo nette est presque mission impossible), ce qui l’embête énormément lorsqu’il s’agit de s’endormir. Il ne contrôle pas encore ses mouvements et il s’auto-réveille régulièrement à cause d’un mouvement de bras ou de main dans le visage qui va envoyer balader sa tétine ou lui enlever son lange adoré. Il se réveille aussi parfois à cause de ses jambes qu’il redresse brusquement dans sa gigoteuse en plein milieu de la nuit. Il peut se réveiller une dizaine de fois par nuit, souvent à partir de 1h-1h30 et ce, jusqu’au lever vers 6h-6h30 du matin.

C’est notre premier enfant et on n’a pas vraiment d’élément de comparaison alors on pensait que c’était normal. Il m’est arrivé de me plaindre sur un certain réseau social de ne rien pouvoir faire à cause de mon bébé, et cela m’a été vivement reproché à base de « tu as voulu un bébé, il faut assumer » (ou un truc dans le genre). Mais à force de voir des photos et des commentaires d’autres mamans, je n’ai pu que constater que mon bébé n’était pas forcément un bébé « facile » et qu’il avait un comportement assez différent des autres. Je voyais des mamans expliquer que leur bébé faisait la sieste depuis une ou deux heures dans leur lit (quand le mien dort 20 à 30 minutes maximum dans sa poussette après avoir été bercé pendant 15 à 20 minutes), ou qu’elles avaient réussi à lui changer la couche pendant son sommeil (moi je peux à peine ouvrir la porte de sa chambre sans le réveiller, je n’ose même pas l’embrasser quand il dort) ou encore qu’elles faisaient des câlins à tout va (quand le mien supporte difficilement le contact corps à corps en dehors de la tétée).

Récemment, j’ai même croisé une jeune maman d’un bébé de 3 semaines et j’ai été tellement étonnée de sa bonne mine que je le lui ai fait remarquer et lui ai demandé comment elle faisait pour être en si grande forme. J’ai été scotchée quand elle m’a répondu qu’elle dormait le matin et l’après-midi pendant les siestes de son bébé ! Ah bon, parce qu’un bébé peut dormir suffisamment longtemps pour laisser le temps à sa mère de dormir également ? Parce que moi j’ai l’impression d’enchaîner tétées, changes, séances (pas toujours réussies) d’endormissement et micro-siestes les unes après les autres tout au long de la journée. Et ce depuis bientôt 4 mois. Parfois, je n’attends qu’une chose : que mon conjoint rentre pour lui claquer mon bébé dans les bras et me libérer un peu de temps pour moi. J’en profite alors pour manger/me laver/vider le lave-vaisselle/lancer une machine/faire la litière du chat/préparer un gâteau/sortir les poubelles… bref, toutes ces choses que je n’ai pas le temps de faire quand je suis seule avec mon bébé.

BABI

Et puis il y a deux semaines, lors d’un repas d’anniversaire, l’une de mes copines et néanmoins collègue m’a suggéré que mon petit garçon était peut-être un BABI, un « Bébé Aux Besoins Intenses ». C’est un terme que je ne connaissais pas et dont je n’avais même encore jamais entendu parler alors que je m’occupe régulièrement d’enfants dans mon travail (mais je les vois rarement avant l’âge de 2-3 ans). Du coup je suis allée à la pêche aux informations sur le net et je suis tombée sur plusieurs articles qui m’ont particulièrement étonnés tant la description qu’ils faisaient correspondait à celle de mon bébé (voir ici, , et aussi). Alors voilà, depuis je me pose des tas de questions. J’interroge mes amies et questionne les jeunes mamans autour de moi pour savoir si quelqu’un connaît et aussi – et surtout – pour avoir un peu d’aide. Parce que je suis une maman aimante et que j’adore mon petit garçon mais je suis vraiment usée, je l’allaite car j’aime ça et je veux le meilleur pour lui mais j’ai l’impression qu’il me pompe toute mon énergie et qu’il me vide petit à petit. Je suis fatiguée, épuisée, lessivée. Et j’ai souvent envie de pleurer…

Publicités

22 réflexions sur “Mon bébé est-il un BABI ?

  1. amelstos dit :

    Comme tu le sais mon bébé à moi n’est pas encore arrivé et je n’ai donc aucun point de comparaison. J’hallucine de lire que certaines personnes t’ont reproché de te « plaindre » de ton petit garçon ou de te poser des questions…on est à mon avis tellement seules quand on devient mère que si en plus on ne peut pas en parler… Je lis régulièrement le blog http://www.premierblabla.com où il est question de baby blues mais aussi de bébé intense. Peut être que ça pourra t’aider. ❤

    Aimé par 1 personne

    • Joupette dit :

      Oui voilà ! Et bizarrement ce reproche venait d’un homme, un copain de fac qui était lui-même jeune papa… Merci pour le lien, je vais aller jeter un œil !

      J'aime

      • premierblabla dit :

        Je crois que ceux qui se permettent de juger, ou simplement commenter une attitude de maman, ne comprennent simplement pas. J’ai été comme toi très très surprise, à l’arrivée de mon premier. Rien ne ressemblait a ce que je connaissais. (Ma maman directrice de creche elle meme semblait perdu ). Mon état de fatigue, mes nuits blanches (7/8 réveils par nuit), les pleurs de bébé, l’activité constante, m’ont bien forcé de constater, que oui nombreux sont les parents qui sont incapables de comprendre, avec qui vaut mieux pas s’attarder. Il ne s’agit pas de savoir qui a le bébé le plus difficile, ni même la maman la plus forte ou la plus patiente. Il s’agit d’un quotidien , extrêmement difficile, épuisant pour une maman, pour tout le monde d’ailleurs.
        Je me reconnais dans ces journées en tête a tête avec bébé, dans l’impossibilité de s’occuper de soi quelques minutes, dans ces rencontres avec ses nouvelles mamans toutes fraîches… Je me reconnais , et ca m’émeut, ca me ramène dans une période qui fut vraiment très éprouvante, pour moi et pour le papa aussi. Un moment ou peu de gens comprenaient.

        Mais tout est une période, en grandissant ce ne sera que mieux, que plus intéressant…c’est une promesse. Mon petit garçon a grandit, il a toujours des réactions incomprises et excessives parfois, il ne dort pas toujours bien, mais il s’intéresse a tout. Il semble réceptif a tout ce qu’il se passe autour de lui, a la nature, a la vie. Il est sincèrement incroyable. (En toute objectivité hein)
        Je te souhaite beaucoup de courage, de force et de sourires. Tu es la meilleure des mamans, il n’y a pas a douter une seconde. Et ce malgré les angoisses qui prennent parfois le contrôle.

        ps: Pour la petite histoire, nous etions prets pour l’arrivee de bb2, nous avions elaboré un plan d’attaque pour ces premiers mois difficiles. Mais elle est arrivee, et elle semble vouloir correspondre au bb des livres. Ca confirme bien mon idée, que bb1 ne pouvait etre compris que par ceux qui etaient passés par la. Je m’en veux presque d’avoir essayer d’expliquer mon bb1 autour de moi. Bon courage en attendant je te souhaite pleins de grands moments avec ce petit garcon qui a deja l’air d’etre quelqu’un 😉

        J'aime

  2. Virginie dit :

    C’est un très beau post que tu as écrit là. Plein de courage car il n’est pas facile dans notre société de dire que la vie de jeune maman n’est pas toujours rose… Ma fille a 2 ans et demi et je t’avoue que ça ne fait que très peu de temps que je peux dire que je ne suis plus fatiguée. Je ne pense pas qu’elle ait été un BABI mais je lui ai consacré beaucoup de temps quand elle était bébé à tel point que je me retrouve bien dans le sens où « prendre du temps pour soi = faire la vaisselle, prendre une douche ». Pour ma part je pense que ça a été un choix. Je ne me voyais pas la confiée à qq1 alors que j’aurai pu la garder. C’est un travail à faire sur moi même pour le deuxième 😉 Mais ce que je voulais te dire c’est que la mienne a fait ses nuits très tard et qd elle a réussi à dormir d’une seule traite la nuit elle commençait la journée à 6h00 !! Ça a été comme ça jusqu’à ses 2ans je dirais. Bébé, elle n’aimait pas le contact ou du moins n’en raffolait pas. Même sa nounou était étonnée qu’elle enlève ses mains des siennes. Maintenant, c’est une petite fille très câline qui aime frotter son visage contre le mien, qui me dit je t’aime quand je la couche et qui dort jusque 7h30 cadmient tous les matins. Tout fini par passer. Ça peut durer longtemps, c’est vrai. Et quand on le vit sur le moment c’est difficile et épuisant. Mais tout ce que tu fais maintenant pour lui aura un vrai impact sur lui plus tard. Je te souhaite beaucoup de courage et tant que ton petit Augustin a la santé c’est déjà une excellente chose !! PS: Augustin a de la chance de t’avoir comme Maman 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Joupette dit :

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Moi aussi c’est un choix que j’ai fait de m’arrêter de travailler pendant 6 mois pour pouvoir m’occuper pleinement de mon bébé. Mais je n’imaginais pas que ça serait aussi épuisant et je ne me reconnais pas… Augustin se réveille aussi à 6h du matin, quand ce n’est pas 5h-5h30 et il dort très peu, autant te dire que les journées sont longues !
      Tu as raison, le principal c’est qu’il soit en bonne santé. Il a eu de grosses coliques les trois premiers mois et ce n’était pas évident. Maintenant il a un RGO mais il n’est pas le seul bébé à souffrir de reflux…

      J'aime

      • Virginie dit :

        J’aime ma fille par dessous tout. Je ne dirai même pas que c’est le verbe AIMER qui caractérise ce que je ressens pour elle, c’est vraiment VISCERAL en fait, mais même à 2 ans et demi j’apprécie réellement le moment où je la mets au lit le soir et où je peux enfin souffler Mdr !! Je ne connaissais pas vraiment la fatigue avant, mais je sais maintenant à quel point c’est usant. Un bébé prend énormément de temps et d’énergie mais si tu ressens çà c’est que tu es une Maman avec un grand « M ». Ne doute jamais de çà car si tu te poses des questions aujourd’hui c’est pour son bien et c’est çà être une bonne Maman 😉 La mienne aussi se réveilllait à 5h 5h30 (une vraie horloge interne en passant à 5 min près !!!), je me rappelle de son premier été où avec son Papa on partait tous les 3 au bord de la mer dès son réveil et où on attendait les ouvertures des cafés pour prendre notre petit déjeuner face à la mer !! Ce que je pourrai te dire concrètement aujourd’hui, c’est de mettre ton petit en garde quelques heures chez une mamie ou une tata, une crèche ou autre pour premièrement te re-po-ser. Pas facile à faire, c’est vrai. J’ai été au chômage pendant 6 mois et la gardais à la maison et c’était inimaginable de la faire garder par quelqu’un d’autre mais avec le recul je ferai différemment. Pour le bien de tout le monde : être mieux dans sa peau c’est bien pour son bébé aussi. Je te souhaite beaucoup de courage car je sais que ce n’est pas facile sur le moment !! Tu as eu de beaux messages de doubidouetpepette, notamment qui peuvent te donner de l’espoir à plus long terme !!
        Un bisou à Augustin de ma part et du courage pour son Papa et sa Maman 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. larenemere dit :

    Bonjour, tu sais je pense que c’est très bien de vouloir analyser nos petits bouts et je l’ai fait aussi j’avais trouver le même type d’article que toi mais il y avait un autre nom. A mon avis il faut comprendre que nos Bébés, comme nous, ont chacun leur caractère sans essayer de les étiqueter ( ce n’est pas du tout un justement j’ai fait pareil je te donne juste mon avis) mon bébé a aujourd’hui 8 mois et demi et ça va beaucoup mieux heureusement. Il était comme le tien j étais épuisée en permanence il dormait peu il n’était pas rythmé, en demande permanente d’attention je devais chanter, danser, j’étais une marionnette vivante h24, je n’avais ni le temps de manger ou de me laver. Et petit à petit il a pris un peu d’autonomie il joue tout seul et se tient assis, il arrive a tenir des objets et à jouer avec et ca a changé ma vie. Il peut jouer tout seul rester un petit peu seul et s’occuper. Ca va venir tiens bon essai de trouver des jouets qui lui plaisent ( moi c était une bouteille de Perrier remplie de riz accrochée à son mobile!!) il aimait aussi beaucoup la balancelle. Ne t’inquiète pas ça va venir, je sais que c’est dur quand on compare aux autres bébés mais le bon côté est que ça fait des bébés très très éveillés! Bon courage a toi!!

    J'aime

    • Joupette dit :

      Je ne veux pas lui coller une étiquette, mais je cherche des réponses à mes interrogations et j’essaye de comprendre pourquoi c’est si difficile. Sincèrement je me suis mis beaucoup de pression, pensant que je n’étais pas une bonne mère et que je n’étais pas à la hauteur… J’essaie de l’intéresser mais il se lasse très vite et il déteste la balancelle (heureusement qu’on nous l’a prêtée parce que j’aurais été déballée de l’avoir achetée !).
      Merci pour tes encouragements 🙂

      J'aime

      • larenemere dit :

        Ça n’a aucun rapport avec le fait d’être une bonne mère vraiment, le fait de te poser toutes ces questions prouvent déjà que tu l’es!! Tu vas voir ca va aller en s’améliorant avec l’autonomie grandissante j’en suis persuadée. Et en attendant courage et sache qu’on est nombreuses dans ton cas!

        Aimé par 1 personne

  4. doubidouetpépette dit :

    Oh si j’avais pu lire tout cela il y a 12 ans…Mon fils Thomas était exactement comme cela, point par point, et cela a duré jusqu’à 10-11 mois…Aujourd’hui c’est un grand garçon merveilleux, très intelligent et très sensible, hyperdoué pour tout ce qu’il touche et dans tous les domaines…il dort toujours d’un sommeil léger mais il s’est géré tout seul très tôt (il lit, attend que le sommeil revienne…). Et il se lève en bon ado vers 9h ou 10h du matin le week-end !!!
    Mais combien j’ai douté de moi lorsqu’il était petit…combien je me suis sentie nulle, dépassée, allant même jusqu’à m’auto diagnostiquer une dépression du post partum…combien je m’en suis voulue…A la naissance de ma fille qqs années plus tard, j’ai compris que même si certes j’avais fait mes armes grâce à lui et qu’il avait peut-être essuyé les plâtres de mon inexpérience, les enfants sont effectivement aussi très différents, comme les adultes, et que sans aucun doute, certains bébés sont plus difficiles à « satisfaire » et « apprivoiser » que d’autres. Ils n’en sont que plus merveilleux plus tard, même si je regretterais certainement toujours ce petit démarrage cabossé …
    Alors courage, cela s’améliore petit grain de sable par grain de sable chaque jour, notamment avec l’autonomie qu’ils acquièrent et qui est vraiment vitale pour ces enfants il me semble.

    Aimé par 1 personne

    • Joupette dit :

      Oh, merci beaucoup pour ce témoignage. On a discuté de tout cela avec mon conjoint hier soir et il me faisait remarquer à quel point notre petit garçon est un enfant intéressant et éveillé, et c’est ce que lui préfère retenir de tout cela, malgré les difficultés du quotidien 😉

      J'aime

  5. isa dit :

    coucou justine, ton post m’a interpellé, je pense bien à toi, un enfant c’est la loterie!!!!!!on ne sait jamais à l’avance ce qui nous attend………..moi j’ai eu un enfant qui faisait de bonne nuit et de bonne sieste et qui était un amour de bébé……j’ai eu beaucoup de temps pour moi c’est pourquoi j’ai de la peine que ce soit si dur pour toi , Augustin est tres vif et c’est malgré tout c’est une bonne chose d’avoir un enfant demandeur et eveillé ms c’est usant certainement…….peut etre qd il sera en creche ou chez une nounou avec d’autres enfants il aura moins de colere et apprendra la patience et son activité intense sera comblé avec d’autres enfants et par miracle il sera fatigué en rentrant!!!!!!!!en tout cas je t’embrasse bien fort et pense bien à toi et ton bout de chou…………

    Aimé par 1 personne

    • Joupette dit :

      Oui voilà, c’est ça : je suis très heureuse qu’il soit éveillé et en bonne santé mais il demande énormément d’attention et il est très exigeant dans ses attentes qui doivent être rapidement comblées ! Au bout de 4 mois bientôt je suis vraiment fatiguée et lessivée car je vis à son rythme et je suis à sa disposition, notamment pour le rythme des tétées qui se font toujours à la demande et qui ne s’espacent pas vraiment.
      Il va chez la nourrice à partir du mois d’août, j’espère que ça va aller ! 😉
      Gros bisous Isa

      J'aime

  6. Amélie dit :

    Ça ressemble fort à un BABI, effectivement… On connait ça, pour en avoir eu un ! J’en parlais ici : http://viesdamelie.com/2015/02/11/nos-bebes-aux-besoins-intenses-les-babi/
    Et non la vie de jeune maman n’est toujours rose et oui, tu as de quoi être épuisée… Heureusement tu n’es pas seule, j’espère que ton chéri prend le lardon le dimanche matin pour que tu puisses souffler un peu 💙 courage et bises

    Aimé par 1 personne

  7. Chloé dit :

    Bonjour,
    Je suis également interpellée par votre article. Mon fils qui a maintenant un peu plus de 2 mois avait un comportement similaire (en un peu moins accentué). Il est très éveillé, en avance sur le plan psychomoteur. Il ne dormait quasiment pas la journée sauf dans nos bras et hurlait dès qu’on le posait. La nuit, impossible de le faire dormir dans son lit, il finissait toujours dans le notre… Après sa deuxième séance d’osthéopathie, l’ostéopathe nous a conseillé l’utilisation des fleurs de Bach (en l’occurrence celle de châtaigner) et cela a été spectaculaire. Depuis, il peut dormir dans son transat la journée et dort dans son lit la nuit (dès la première administration). Il est beaucoup plus détendu et dort maintenant d’un meilleur sommeil alors qu’il nous semblait toujours en « alerte » même en dormant. Bref, nous respirons à nouveau. Je ne sais pas si cela est adapté dans le cas de votre fils mais c’est peut-être une piste à explorer…

    J'aime

  8. Magalie dit :

    OMG ! J’arrive un peu tard mais ce texte j’aurais pu l’écrire. MOn fils à 9 ans bientot et tout ce que tu decris m’est arrivé. Seulement je n’ai découvert le terme de BABI qu’il y a qq mois.
    Cependant, nous avons un lien très fort, fusionnel, et nous attendons avec impatience l’arrivée de sa petite soeur le 30/07/16. Au pire, elle sera pareille 😉

    J'aime

    • Joupette dit :

      Mon petit garçon et moi avons déjà un lien très fort alors qu’il n’a que 15 mois. Mais il est adorable, souriant, charmeur ❤
      Effectivement, y'a le risque que le deuxième soit pareil… Mais quand on le sait, c'est déjà plus facile à vivre je pense. Bonne fin de grossesse 🙂

      J'aime

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s