Un mois de NO BUY

Le 26 mai dernier, je suis passée en mode NO BUY.

no buy

Qu’est-ce que ça signifie exactement ? Que j’ai décidé de ne plus rien acheter pendant un mois. Plus rien… enfin, tout est relatif : ne plus rien acheter pour moi, c’est à dire plus de fringues, bijoux, make-up, CD et autres trucs futiles. Ce n’est pas quelques chose que j’avais décidé de faire a priori mais j’ai eu une sorte d’écœurement suite aux nombreuses sessions shopping réalisées ces derniers mois et ça m’a pris comme ça : essayons de voir si je peux tenir un mois sans box, sans Amazon, sans commande Sézane et autres achats via Instagram.

J’ai toujours été très dépensière et j’ai longtemps vécu au-dessus de mes moyens, allant même jusqu’à piocher sans gêne chaque mois dans un découvert autorisé et cumuler trois crédits revolving lorsque j’étais étudiante. J’étais une acheteuse compulsive : je dévalisais les magasins en achetant à crédit et rentrais chez moi les bras chargés de paquets que je posais dans un coin sans même les ouvrir tant j’étais honteuse de moi.

achat compulsif

Lorsque j’ai commencé à travailler et à gagner ma vie, j’ai demandé la fermeture de mon autorisation de découvert et j’ai soldé mes crédits. J’ai dû me serrer la ceinture mais c’était une telle libération que je l’ai fait avec bonheur. Je me suis alors fait la promesse de ne plus jamais me retrouver dans ce genre de situation.

Les années ont passé et j’ai continué à dépenser l’argent que je gagnais mais sans jamais me mettre dans le rouge. Puis je me suis arrêtée de travailler en décembre dernier, pour les vacances de Noël. J’avais prévu de reprendre le boulot à la rentrée de janvier mais la menace d’un accouchement prématuré m’a fait changer d’avis et m’arrêter plus tôt que prévu. J’ai donc accouché en février et j’ai perçu des indemnités jusque début mai pour mon congé maternité. Sauf que j’avais décidé de m’arrêter pendant 6 mois pour pouvoir m’occuper de mon bébé et l’allaiter le plus longtemps possible. Je n’ai donc plus de revenus depuis 2 mois et pourtant j’ai continué de dépenser comme avant l’argent que je n’avais plus cette fois…

Boris Vian

Entre la légère déprime post partum et la rencontre avec un bébé un peu différent de ce à quoi je m’attendais, j’étais épuisée et je ne me reconnaissais pas. J’étais devenue l’ombre de moi-même et je pense que ces sessions de shopping incontrôlables avaient pour unique but de me rassurer, de me redonner une bonne image et de me reconnecter avec ma féminité. Sauf que j’ai toujours 5 kilos en trop, que j’allaite mon bébé et que je n’ai pas encore repris le boulot. Et je ne peux pas redevenir celle que j’étais il y a un peu plus d’un an, quand mon corps n’avait pas encore subi tous ces changements et ces modifications hormonales.

Et puis cela fait 2 ans environ que j’essaie tant bien que mal de désencombrer ma maison (et donc ma vie) et mon comportement allait exactement à l’opposé de ce que je visais. Heureusement j’ai réussi à comprendre que je m’étais enfermée dans un cercle vicieux dont il fallait absolument sortir. J’ai donc pris le taureau par les cornes en supprimant mes coordonnées bancaires des différentes sites de vente en ligne (H&M, Vente privée, Amazon, etc.), en me désinscrivant des mailing-list et en arrêtant de suivre les comptes Instagram et pages Facebook de mes marques préférées afin de ne pas être trop tentée.

Hier, ça a fait un mois. Un mois sans achat compulsif mais pas un mois sans achat du tout car je ne me suis pas arrêtée de vivre ! J’ai continué à aller au resto par exemple (un fast-food et un resto jap dans le mois), et puis j’ai commandé des vêtements pour mon bébé, acheté des places de concert (avant qu’il n’y en ait plus) et payé mon essence. Mais j’ai résisté aux ventes éphémères sur Instagram, aux ventes privées, à la collection de juin de Sézane et même aux articles soldés de la collection Audrey Lombard x Margaux Lonnberg

Parallèlement à cela, j’ai fait un énorme tri dans ma maison et dans mes placards. J’ai donné pas mal de choses via un système de troc sur Instagram (une carte ou un petit objet contre une jolie carte postale). J’ai viré toutes les fringues que je n’aimais plus ou que je n’avais pas portées depuis plus d’un an et ainsi vidé mon armoire des 3/4 de son contenu. J’ai organisé un vide-dressing à petit prix chez moi et tout ce qui n’a pas été vendu partira très bientôt à Emmaüs.

http://madanimalstories.blogspot.fr/2015/01/desencombrement.html

Et pour fêter ça, ben je suis allée faire les soldes ! Si si… Oui mais pas n’importe quoi non plus : je suis allée chez Zara pour acheter des vêtements d’été pour mon petit chat et chez Etam lingerie, j’ai acheté deux chemises de nuit qui s’ouvrent sur l’avant pour pouvoir allaiter mon bébé facilement sans avoir à me déshabiller intégralement (ici et ).

soldes été (2)

Mon butin soldes chez Zara

Ben quoi ? Faut savoir se faire plaisir aussi… 😉

Bon week-end !

Publicités

9 réflexions sur “Un mois de NO BUY

  1. amelstos dit :

    Bon et bien comme souvent je me reconnais à 100% dans ce que tu décris…sauf que moi je n’ai pas encore passé le cap de ne plus acheter et je continue mine de rien à vivre au dessus de mes moyens. J’ai aussi trié et vidé mais malheureusement je re remplis. Il est clair que l’image que j’ai de moi en ce moment joue pour beaucoup ! En tout cas félicitations ! Tu as assuré ! 😉

    J'aime

    • Joupette dit :

      Mais le fait d’en prendre conscience est déjà vachement bien. Pendant longtemps j’ai fait la politique de l’autruche, ne voulant pas savoir pourquoi je fonctionnais comme ça. Alors que, une fois que tu as compris, ça facilite grandement les choses.
      Merci pour tes félicitations 🙂

      J'aime

  2. doubidouetpépette dit :

    Merccccccciiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Je me reconnais tout particulièrement dans l’achat post consultation de blogs ou d instagram, qui me créée des envies irrépressibles…Tout y passe: vêtements, déco, produits de beauté, arts créatifs (couture, tricot…), livres…Et l’état de ma maison me fait souvent prendre conscience de ce comportement tellement immature … Je vais donc faire encore plus d’efforts, grâce à toi. C’est rare d’avoir un discours dans ce sens .

    Aimé par 1 personne

    • Joupette dit :

      Je ne veux plus acheter des choses dont je n’ai pas besoin simplement parce que je les ai vues sur le net. Il y a des tas de choses jolies mais on ne peut pas tout avoir ! 😉
      Bon courage à toi alors

      J'aime

  3. lescousettesdepapette dit :

    Oh comme ton article me parle!!! Je suis comme toi tu étais… Et par moment je deviens raisonnable… Et puis je succombe à nouveau! Je crois que le fait d’être sur IG à longueur de temps me crée des besoins que je n’ai pas! Je me sens appartenir à un groupe en quelques sortes… Être dans le bon ton… et du coup exister! Et oui comme toi grossesse à risque et en arrêt depuis novembre. Maintenant que baby est la, il faut apprendre à vivre cette nouvelle vie à 4 et mes moments d’égarement shopping me font du bien mais ça n’est peut-être pas ce qu’il me faut vraiment… Mes coups de vide-dressing compulsifs sont tellement éphémères.Il faut que je tienne! Allez je prends modèle sur toi 🙂

    J'aime

    • Joupette dit :

      Je suis loin d’être un modèle tu sais, mais j’ai l’impression que qqch a changé quand même… Depuis que j’ai « vidé » mon armoire et mes placards, j’arrive à m’habiller plus facilement car ce ne sont que des vêtements que j’aime porter et qui me vont. Ça ne m’empêche pas de continuer à faire un peu de shopping (un short en jean et une robe d’été) et de craquer de temps à autre (j’ai commandé un tee Sézane) mais finis les achats compulsifs et les besoins qui ne sont pas les miens ! Pourvu que ça dure 😉

      Aimé par 1 personne

  4. annc21 dit :

    Je compatis, je suis aussi en mode no buy depuis le mois de juin où au retour d’une semaine de vacances je me suis rendue compte qu’un prélèvement avait été refusé car découvert et que j’avais grignoté dans mon avance à force d’achats inutiles. Gloups…
    Ayant à nouveau prévu 2 semaines de vacances (= 2 semaines sans rentrée d’argent en libéral) j’ai stoppé net les achats un peu trop compulsifs et je suis passée en mode revente parce qu’en plus j’ai une régul d’URSSAF que j’avais pas calculée qui tombe en août…
    Dur dur alors que j’ai envie de craquer pour bébé 2 mais ça ira mieux à l’automne ! (enfin j’espère)

    J'aime

Exprimez-vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s